Formation

A quoi pourrait ressembler l’école en 2030 ?

L’époque dans laquelle nous vivons est en pleine évolution, transformation digitale. L’école telle que nous la connaissons aujourd’hui aura un tout autre visage dans 10 ans, et nous pouvons d’ores et déjà imaginer ce qui va changer dans les établissements primaires, secondaires et dans les niveaux supérieurs.

L’école connectée : ce n’est qu’un début vers autre chose…

Certaines écoles et sans doute toutes d’ici les prochaines années seront connectées. Les livrets scolaires, les livres, les cahiers, ce sera de l’histoire ancienne, comme a pu l’être le tableau à craie remplacé par le tableau blanc interactif. Nos enfants utiliseront des tablettes et communiqueront via des plateformes intranet pour apprendre le français, les mathématiques, les sciences, l’histoire géographie… La peinture sera elle aussi inutile, on pendra une tablette graphique.

Vers où allons-nous exactement ? Il ne faut pas avoir peur, l’adaptation pour les élèves de tout niveau se fera sans encombre, car il juste question de transformation digitale pour des enfants de la génération connectée !

 

L’école va-t-elle aller dans le sens des évolutions économiques et sociétales ?

Il y a fort à penser qu’en 2030 l’école ressemblera à un lieu d’apprentissage des métiers qui ont besoin de jeunes experts. On sait qu’il existe déjà des établissements qui proposent d’apprendre à coder aux enfants de cours élémentaire, une école qui utilise des kits éducatifs qui contiennent des pièces avec lesquelles les élèves fabriquent et programment des robots, cela tout en s’amusant.

N’est-ce pas intelligent que d’apprendre aux jeunes les technologies qui les entourent quotidiennement ? Une école robot permet justement de découvrir la programmation informatique et donc de procurer l’envie d’étudier ces matières dès le plus jeune âge.

L’école en 2030 sera peut-être aussi un lieu différent d’aujourd’hui, une école plus ouverte sur le monde avec par exemple le développement du bilinguisme à la maternelle, à savoir que certains établissements proposent déjà cela !

Nous sommes dans la bonne voie, malgré tout ce que l’on peut entendre, il faut juste accélérer le changement à l’école !